CHANGEMENTS DE POPULATION ET PARCOURS DE VIE: Un Réseau stratégique de connaissances

EN/FR

2015 Projets


Réception à l’assemblée annuelle de 2015 de la Population Association of America (PAA)

Du 30 avril au 2 mai 2015, à l’assemblée annuelle de la PAA, à San Diego en Californie, la Canadian Population Society organisera une rencontre sociale des démographes du Canada ou qui travaillent au Canada ou qui sont liés au Canada d’une manière ou d’une autre. Une rencontre sociale similaire à l’assemblée annuelle de la PAA de 2014 à Boston a été un grand succès, avec de nombreux bons rapports ainsi établis.

Équipe du projet :Rachel Margolis , et Laura Wright, l'Université de Western Ontario


Soutien du CPPV pour le projet: 300 $

Travail de synthèse : La dynamique de la famille canadienne dans le contexte global : qu’en savons-nous et quoi prévoir pour l’avenir

Au Canada, comme ailleurs, la famille a connu des changements immenses pendant les 50 dernières années. Depuis le baby-boom jusqu’à la génération creuse, depuis les mariages à vie jusqu’aux divorces multiples, depuis les familles nucléaires jusqu’aux familles recomposées, les familles d’aujourd’hui sont plus diverses et plus dynamiques que jamais. Il est fort improbable que de tels changements rapides se diminuent à l’avenir. On s’attendrait plutôt à ce que ces changements s’accélèrent. Nulle part ne sont-ils plus évidents qu’au Québec, où le taux de fécondité s’est réduit de moitié pendant moins de 20 ans, où le taux de cohabitation bat de nouveaux records à un tel point que la moitié des enfants sont nés des parents qui cohabitent. Au Québec, comme ailleurs au Canada, un nombre grandissant d’enfants voient séparer leurs parents et connaissent la vie dans des familles monoparentales ou recomposées. Cette série de changements, qu’on appelle la dynamique de la famille, touche l’état matrimonial et les unions, ainsi que les naissances et les décès au sein des familles.

Pendant les trente dernières années, des recherches exhaustives ont exploité des données provenant des enquêtes canadiennes afin d’étudier la dynamique de la famille. Ces études ont montré comment la dynamique de la famille canadienne a reflété celle des autres sociétés avancées en Amérique du Nord et en Europe qui subissent la deuxième transition démographique, et également comment la situation canadienne diffèrent de celle des autres pays. Dans cette synthèse de recherche, nous proposons de résumer les conclusions principales de ce corps de recherche et de tracer les défis et les opportunités qu’offrent les sources disponibles de données pour de futures études de la dynamique de la famille canadienne dans le contexte globale.

Équipe du projet :Simona Bignami, professeure agrégée, Université de Montréal; Shelley Clark, professeure agrégée et directrice, Centre on Population Dynamics, McGill Universtiy ; Amélie Quesnel-Vallée, professeure agrégée, Centre on Population Dynamics, McGill Universtiy ; et Rachel Margolis, professeure adjointe, Department of Sociology, l’Université de Western Ontario

Soutien du CPPV pour le projet : 6,000 $

Publication des numéros spéciaux de Canadian Studies in Population et des Cahiers québécois de démographie

Le thème du colloque de 2015 de la Fédération canadienne de démographie (FCD), qui aura lieu les 4 et 5 juin 2015 à Ottawa est « Les défis démographiques du 21e siècle revisités – dynamique des populations, méthodes en démographie et politiques publiques ». Il comprendra des sessions qui se concentreront sur les défis démographiques et les possibilités d’avenir pour le Canada et pour le monde. Bien qu’il soit organisé par les démographes, il vise un public plus large que les membres de la communauté canadienne de démographes. Étant donné la nature interdisciplinaire des recherches menées par de nombreux démographes et l’emplacement du colloque à Ottawa, les participants incluront des spécialistes des sciences sociales dans d’autres disciplines et des professionnels dans le développement de la politique publique dans la fonction publique fédérale. Afin d’assurer la survie des discussions et des recherches, des articles sélectionnés du colloque seront publiés dans des numéros spéciaux de Canadian Studies in Population et des Cahiers québécois de démographie, les revue des deux associations démographiques du Canada, the Canadian Population Society (CPS) et l’Association des démographes du Québec (ADQ).

Équipe du projet : Gustave Goldmann, l’Université d’Ottawa et Michael Haan, l’ Université de Western Ontario


Soutien du CPPV pour le projet : 5 000 $