CHANGEMENTS DE POPULATION ET PARCOURS DE VIE: Un Réseau stratégique de connaissances

EN/FR

2014 Projets


Article de synthèse: L’étudiant étranger et la mobilité des migrants étudiants

S’appuyant sur une philosophie de l’interdisciplinarité, ce projet de synthèse se vise à combler la lacune dans la compréhension de différents points de vue qui concernent le thème des étudiants étrangers. Cette synthèse de recherches récapitule les thèmes principaux et les conclusions de la littérature universitaire et non-universitaire sur les étudiants étrangers et les migrants étudiants. En mettant l’accent sur la littérature du point de vue de l’éducation, de la sociologie, de la géographie, de l’économie et de la démographie, des études seront choisies d’à travers les sciences humaines. L’article centrera les différents contextes structurels, sociaux et culturels qui ont une incidence sur les étudiants étrangers, le gouvernement, les décideurs, les établissements d’instruction supérieure, ainsi que d’autres parties prenantes.

Équipe:Ann H. Kim, professeure agrégée et Gunjan Sondhi, boursier postdoctoral, Université York


Soutien pour le projet du CPPV: 6,000 $

Les Minorités (in)visibles dans les données de santé et les recherches de santé au Canada

Au Canada les disparités en matière de race et d’ethnicité sont plus ou moins invisibles dans le domaine des recherches sur la santé. Ici, le calembour, minorités visibles/minorités invisibles, est intentionnel. Dans cet article de synthèse, nous visons à aborder cette lacune de connaissances. Il est notre intention de réexaminer les études et les données actuelles en en faisant la synthèse. Nous voulons (1) faire un résumé des tendances en matière de morbidité et de mortalité chez les minorités visibles au Canada ; (2) faire un résumé des déterminants de santé chez les minorités visibles ; (3) attirer l’attention sur l’état de santé des adultes plus âgés parmi les minorités visibles, là où il est possible ; et (4) faire un résumé les sources des données employées dans les études que nous aurons examinées. Cette synthèse a pour but de décrire la nature soit variée, soit limitée des données disponibles sur la santé des minorités visibles au Canada. Nous énumérerons également des ensembles prometteurs de données que des chercheurs peuvent employer pour examiner la santé des populations des minorités visibles. Ce projet est le premier pas d’un projet plus grand en perspective qui examinera la santé des adultes plus âgés parmi les minorités visibles. Le projet à venir se concentra sur les inégalités dans la vieillesse et les déterminants sociaux de ces inégalités, surtout sur le rôle de la discrimination.

Équipe:Karen Kobayashi, professeure agrégée, Sharon Lee, professeure de recherche et Mushira Khan, étudiante de maîtrise, Université de Victoria; et Zoua Vang, professeur adjoint, Université McGill


Soutien pour le projet du CPPV: 6,300 $

Appui au CIQSS pour la Tenue du Colloque « La Démographie de Demain : Innovations, Intersections et Collaborations » Organisé avec L’Association des Démographes du Québec

Le colloque se déroulera sur deux jours, soit les 14 et 15 mai 2014. Trois grands axes ont été évoqués dans l’appel à communication, soit celui de la collecte des données, du développement de nouvelles méthodes d’analyse et, enfin, la question des collaborations à différents niveaux, qu’elles soient interinstitutionnelles, internationales ou intersectorielles. Le programme établi couvre un large éventail de sujets en lien avec cette problématique: les données de la nouvelle Enquête nationale auprès des ménages (ENM) fera l’objet d’une séance visant à guider les chercheurs dans leur utilisation d’une enquête qui pose des défis de qualité importants comparativement aux recensements antérieurs; une séance mettra l’accent sur le recours, à des fins de recherche, à diverses sources de données administratives, une avenue prometteuse pour la recherche; une séance double sera consacrée à présenter différentes approches utilisées dans les modèles de micro-simulation ainsi que leurs résultats, une thématique que le CIQSS tenait à mettre de l’avant depuis quelque temps et qui fait appel à des chercheurs d’horizons variés travaillant en milieu académique ou gouvernemental; finalement, deux autres séances aborderont respectivement la question de l’intégration de diverses sources de données et le recours aux nouvelles technologies dans les modes de collecte et de préservation des données, toutes deux dans des contextes variés.

Équipe: Lisa Dillon, l’Université de Montréal et Danielle Gauvreau, l’Université Concordia


Soutien pour le projet du CPPV: 2,300 $

Séminaire international sur « La séparation, le divorce, la remise en couple et le remariage autour du monde », du 4 au 6 mai 2015

Organisé par le Comité sur la nuptialité de l’Union Internationale pour l’étude scientifique de la population, le séminaire vise à réunir des chercheurs qui travaillent sur la séparation, le divorce, la remise en couple et le remariage. Il est axé sur les tendances et les déterminants et les défis qui surgissent pour la démographie de la famille. Les organisateurs s’intéressent surtout aux recherches fondées sur une approche comparative (soit à travers des pays, soit à l’intérieur d’un pays) ou qui s’adressent à la question de tendances et d’écarts. En comprenant des participants d’une diversité de pays, le séminaire sera avantagé de multiples perspectives socioculturelles, de différentes approches de politique et de différentes expériences. Les organisateurs prévoient deux numéros spéciaux de revue basés sur les travaux soumis au séminaire : l’un, en anglais, dans Canadian Studies in Demography et l’autre, en français, dans Les Cahiers québécois de démographie. Ils prévoient également la préparation d’un article de politique et de recherche, qui mettra en évidence les résultats principaux du séminaire d’une perspective politique.

Équipe du projet:Benoît Laplante, INRS; Julieta Quilodrán, El Colegio De Mexico; Clara Cortina, University Pompeu Fabra; et Ana Laura Fostik, INRS

Soutien pour le projet du CPPV: 10,000 $

Rapport de recherche : « L’éducation et la formation linguistique dans le pays d’accueil aident-elles les nouveaux immigrants à sortir de la pauvreté ? »

Le développement des compétences chez les migrants, soit l’éducation et la formation linguistique, aide-t-il les nouveaux immigrants à faire une transition rapide de la situation de faibles revenus familiaux ? Un rapport de recherche et un communiqué de presse seront préparés basés sur un article qui examine cette question. L’analyse des données provenant de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) constate que les nouveaux arrivants en situation de pauvreté familiale, en particulier ceux qui sont très instruits, en surmontant leurs difficultés économiques initiales, profitent de l’éducation canadienne et de la formation linguistique en anglais ou en français. Ce travail contribue à trois domaines de recherche du Réseau : l’immigration, la famille et la formation tout au long de la vie, ainsi qu’à la politique concernant l’intégration des immigrants. C’est une des rares études qui évaluent quantitativement les avantages économiques de la formation linguistique pour les immigrants adultes en Amérique du Nord. Cette étude a été publiée comme un article revu par les paires dans Social Science Research 42 (3) en 2013.

Promotrice du projet : Lisa Kaida, Memorial University

Soutien pour le projet du CPPV: 904.40 $

Dossier de politique numéro 17 : La formation en langues et l’éducation aident les immigrants adultes à sortir de la pauvreté (en anglais seulement)