CHANGEMENTS DE POPULATION ET PARCOURS DE VIE: Un Réseau stratégique de connaissances

EN/FR

2011 Projets

2012 Conférence pour le développement des recherches chez les étudiants de troisième cycle

Un atelier étudiant d’une journée aura lieu immédiatement antérieur à la réunion annuelle de la Canadian Population Society au Congrès 2012 des sciences humaines à Waterloo, Ontario, le 26 mai – 2 juin 2012. L’atelier sera organisé par les étudiants de troisième cycle Stacey Hallman (l’Université de Western Ontario), Giorgios Fthenos (l’Université de Western Ontario) et France-Pascale Ménard (l’Université McGill). Environ 10 étudiants des cycles supérieurs présenteront chacun un exposé sur les aspects de l'évolution démographique ou le parcours de vie. Après chaque exposé, un expert donnera un commentaire de dix à quinze minutes sur la présentation, y compris les forces de la présentation et des suggestions pour son amélioration, suivi de 10 minutes de commentaires du public. Cet atelier permettra la création des réseaux de mobilisation des connaissances entre les étudiants et les membres de la CPS et l’augmentation du niveau d’interaction entre les nouveaux chercheurs des études canadiennes démographiques et leurs collègues plus chevronnés.
Soutien du CPPV : 10 170 $.

Conférence socioéconomique de Statistiques Canada, 26-27 septembre 2011

La conférence socioéconomique de Statistiques Canada sert de tribune annuelle pour la recherche empirique portant sur des questions d’intérêt pour les décideurs canadiens. La conférence cible les études qui portent sur: les nouvelles tendances économiques et leurs causes fondamentales, la capacité qu’ont divers groupes de participer à la société et à l’économie, les recherches récentes dans les domaines de la santé, de la justice et de l’environnement. La Conférence est axée sur des études qui touchent directement le Canada, mais accueille aussi des études comparatives internationales pouvant éclairer des questions sociales ou économiques canadiennes . Elle donne beaucoup d’importance aux études empiriques qui utilisent les données canadiennes de façon innovatrice.

La participation du Réseau inclut l’organisation de cinq ateliers: (a) The Critical Phase of Initial Education in Lifelong Learning, (b)Immigrant Adaptation and Integration, (c) Health Inequalities over the Life Course: Comparisons Across Cohorts and Countries, (d) The Cost of Caregiving, (e) Families and Wellbeing. Un certain nombre de membres participeront aussi dans le cadre de présentations, de présidences de sessions et en tant que commentateurs.

Le 28 septembre, suivant la conférence, le Réseau tiendra un atelier sur la microsimulation (08 h 30 – 12 h 30), une rencontre plénière (13 h 30-15 h 30), et une rencontre avec son comité consultatif et groupe de direction (15 h 30 – 17 h 00).

Statistiques sociales, pauvreté et exclusion sociale : perspectives québécoises, canadiennes et internationals

La Conférence vise à faire le point sur l'état des connaissances dans le domaine de la pauvreté et de l'exclusion sociale, et à identifier les lacunes à combler à cet égard. Les objectifs de premier plan consistent à alimenter les discussions sur la possibilité de comparer la pauvreté entre les nations industrialisées et sur l’utilisation des statistiques sociales pour étudier les déterminants et les conséquences de la pauvreté. L’auditoire ciblé est composé de la communauté des chercheurs, professeurs et étudiants qui travaillent sur ces thématiques, de même que les utilisateurs de statistiques sur la pauvreté et l’exclusion sociale, qu’ils travaillent à l’élaboration et à l’application de politiques sociales ou qu’ils militent pour promouvoir la justice sociale. La Conférence sera aussi une occasion de rendre hommage au Professeur Paul Bernard (sociologie, Université de Montréal), décédé en février dernier, qui fut un pionnier des statistiques sociales au Canada et un ardent défenseur des questions de justice sociale.

Le comité organisateur de la conférence: Marco de Nicolini et Guy Fréchet (Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale) Danielle Gauvreau (Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales et Université de Concordia), Philip Merrigan (Université du Québec à Montréal), Jean Poirier (Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales), Maude Boulet (Université de Montréal)

Soutien du Réseau pour ce projet:7,995$

La conférence nationale 2011 du Réseau canadien des Centres de données de recherche : « Le vieillissement de la population canadienne : impact sur les politiques publiques d’ une population de plus en plus âgée.

Le projet consiste en deux initiatives qui bénéficieront aux étudiants et aux stagiaires à la conférence nationale 2011 du RCCDR qui se tiendra à l’Université de l’Alberta les 4 et 5 octobre. Un atelier sur les méthodes de micro-simulation aura lieu avant le programme principal de la conférence. Martin Spielauer, membre de la Division modélisation de Statistiques Canada nous présentera LifePaths et d’autres modèles de micro-simulation élaborés par Statistiques Canada. La participation des étudiants à la conférence sera vivement encouragée. Elle inclura des dîners-mentorats durant lesquels les étudiants auront pour partenaire à table l’un des décideurs politiques ou des chercheurs séniors participant à la conférence, pour faciliter la conversation et l’échange de connaissances sur la recherche et ses implications politiques. La conférence comprendra aussi une compétition étudiante pour reconnaître deux étudiants (l’un de maîtrise, l’autre de doctorat) ayant réalisé la meilleure affiche ou présentation orale; les gagnants recevront une petite somme d’argent ainsi qu’un certificat encadré de reconnaissance de leur mérite.

La personne chargée du projet: Janet Fast (University of Alberta)
Soutien du Réseau pour ce projet: 5,750$
Le projet a été retiré

Le coût d’avoir des employés ayant d’importantes responsabilités de soins : synthèse des connaissances

Le bénéfice net d’une entreprise souffre des retards, de l’absentéisme, du roulement du personnel, de la distraction, des accidents du travail, des problèmes de santé, de la mauvaise qualité du travail, de l’utilisation des prestations d’aide et de santé, phénomènes qui augmentent quand une entreprise a des employés ayant des responsabilités de soins. On a la preuve des ressources mises en œuvre par certains employeurs pour répondre aux besoins de ce type d’employés, comme la mise en place d’un large éventail de règles et de programmes sur le lieu de travail afin de les aider. D’autres recherches montrent que ce type de soutien peut véritablement modifier l’absentéisme, l’absence de productivité au travail et le maintien en poste des employés, ce qui réduit donc les coûts pour les employeurs et augmente le profit. Cependant, la recherche existante sur le sujet est éparpillée à travers de nombreuses disciplines et régions géographiques, ce qui limite notre capacité à avoir une compréhension globale et claire des implications pour les employeurs. Il apparaît que bien peu de recherche a été faite sur le sujet au Canada et que faire la synthèse des connaissances existantes nous permettrait de combler cette lacune dans notre pays.

L’équipe chargée du projet: Janet Fast, Norah Keating, Jacqui Eales (University of Alberta), and Donna Lero (University of Guelph)
Soutien du Réseau pour ce projet: 7,700$
Dossier de politique #2 :
Dossier de politique #3 :
Dossier de politique #5 :

Tendances et caractéristiques du handicap : quels soutiens sont offerts aux Canadiens âgés

Dossier de recherche

Ce projet résumera un rapport préparé et accepté par Ressources humaines et Développement des compétences Canada intitulé « Tendances et caractéristiques du handicap : quels soutiens sont offerts aux Canadiens âgés vivant en résidence privée ». Le but de ce projet était d’examiner les tendances et les caractéristiques socio-démographiques associées avec (a) le handicap et (b) et le recours aux réseaux de soutien non officiels (famille, amis) et officiels (aide financière) pour les aider dans l’accomplissement de leurs activités quotidiennes, et ce chez les Canadiens plus âgés ayant un problème de santé à long terme. Plus particulièrement, nous avons identifié des tendances dans le handicap entre 1994/95 and 2000/01, d’une part, et d’autre part dans la source du soutien (formel ou famille et amis) entre 2002 et 2007 afin d’analyser les schémas qui pourraient influencer le recours aux sources de soutien (par exemple les changements dans la disponibilité de la famille, dans les valeurs accordées au recours à ces soutiens, et dans les politiques qui entravent ou promeuvent les soutiens officiels.

L’équipe chargée du projet: Janice Keefe and Lucy Knight (Mount Saint Vincent University), Jacques Légaré, Anne Binette Charbonneau, and Samuel Vézina (Université de Montréal)
Soutien du Réseau pour ce projet: 996.85$
Dossier de recherche #3:

CIQSS au 79è congrès annuel de l’ACFAS:

Colloque sur les recensements, en collaboration avec l’Association des démographes du Québec

La décision du gouvernement canadien d’abolir le questionnaire détaillé obligatoire du recensement de 2011 et sa substitution par une enquête nationale volontaire a provoqué un véritable tollé parmi les chercheurs, les analystes politiques, dans le milieu associatif et le monde des affaires. Au sein de la communauté scientifique « la crise du recensement canadien » a donné lieu à de nombreuses interventions de chercheurs issus de discipline variées, sur les enjeux scientifiques, sociaux et politiques que cette décision soulève. L’ampleur de la mobilisation contre l’abolition du questionnaire long du recensement canadien rend compte de l’inquiétude suscitée par les retombées négatives de cette décision tant pour la recherche que pour les politiques et programmes sociaux. L’objectif du colloque est de poursuivre la réflexion pluridisciplinaire sur les enjeux et défis scientifiques, sociaux et politiques des recensements amorcée lors de «la crise du recensement canadien» en élargissant le débat à d’autres contextes nationaux.

Pour plus d'information sur le contenu des colloques, voir: "La fin des recensements?"

Colloque du CIQSS sur la politique québécoise des services de garde

Treize ans après sa mise en place, nous disposons aujourd’hui de la profondeur historique et des données nécessaires pour entreprendre de mesurer les effets tangibles de la politique québécoise des services de garde. Ainsi, quels regards pouvons-nous porter sur l'atteinte des objectifs ambitieux de cette politique unique en Amérique du Nord qui illustre pour plusieurs la spécificité du "modèle québécois" ? Le colloque désire réunir autour de ce thème des chercheurs d'horizons disciplinaires variés qui seront invités à présenter les résultats de travaux menés sur différents aspects de la politique des services de garde, notamment: (1) le développement psycho-social des enfants; (2) les impacts sur la vie des parents et sur l'offre de travail des mères; (3) la qualité, l’accessibilité et l’offre des services.

Pour plus d'information sur le contenu des colloques, y compris des courtes synthèses des présentations, voir: "La politique québécoise des services de garde: où en sommes nous 13 ans plus tard?"

L’équipe chargée de l’organisation des colloques: Danielle Gauvreau, Jean Poirier, Maryse Dion Tremblay (CIQSS) and Anne Calvès (Université de Montréal)
Soutien du Réseau pour ce projet: 5,503$